Accueil » Quelle table d’activités bébé acheter à votre enfant ?

Quelle table d’activités bébé acheter à votre enfant ?

par Marie Dupon
315 vues
table bébé

Dépassant l’âge du tapis d’éveil, votre enfant a maintenant besoin d’un support d’activité plus stimulant ? Offrez-lui une table d’activités. Cette dernière est parfaite pour prendre le relais, mais il est nécessaire qu’elle remplisse quelques conditions pour contribuer effectivement au développement du bébé.

Optez pour une table multifonctions

Pour que votre enfant continue d’apprendre à la maison, même si vous lui avez déjà trouvé une place en crèche, offrez-lui une table représentant les mêmes activités qu’il pratique dans son établissement de garde.

En effet, ce mode de garde demeure le plus efficace pour son épanouissement, mais le fait d’avoir cet accessoire multifonction lui permet également de faire ressortir son plein potentiel.

Il existe différents types de table d’activités pour stimuler un enfant en bas âge, notamment avec labyrinthe, objets à empiler, animaux à déplacer, molette à tourner, baguettes, tambour, tam-tam, etc.

Choississez un modèle ludique et interactif

Dans le cadre de la petite enfance, la table d’activités est supposée contribuer au développement intellectuel, comportemental, et moteur de votre bébé. À cet effet, il faut qu’elle soit ludique et stimulante sur différents aspects :

  • La vue : des couleurs vives et variées, avec éventuellement, des lumières pour attirer les yeux.
  • Le toucher : des matières, des formes, et des textures de toutes sortes pour travailler la dextérité.
  • L’ouïe : de la musique, des mots, et des sons (animaux, véhicules, nature…) pour éveiller la curiosité et optimiser la capacité d’apprentissage

En pratique, il faut que cet accessoire permette au petit de travailler sa motricité, sa logique, sa concentration, sa mémorisation, et son autonomie.

Choisissez une table d’activités adaptée à son âge

Pour des raisons de praticité et de sécurité, assurez-vous de trouver une table d’activité dont le design et les fonctionnalités sont proportionnels à l’âge de votre enfant. La plupart des modèles sont, en effet, dédiés aux petits de 1 à 3 ans, mais il est tout de même possible d’en trouver d’autres pour un enfant de 7 mois et plus.

Cette dernière version inclut notamment un siège de type « bouée », et conviendra parfaitement au bébé si celui-ci tient déjà assis. Ces propos semblent évidemment faciles en théorie, mais n’hésitez pas à demander l’avis d’une puéricultrice qualifiée si jamais vous avez du mal à faire le bon choix.

Pensez « sécurité » avant toute chose

La sécurité est d’une importance capitale pour votre enfant. Avant de vous décider du type de table d’activités à acheter, tenez ainsi compte de ses capacités, tant physiques que mentales. Évitez par exemple les modèles façon « trotteur » si le bébé n’est pas encore à même de se tenir debout, ou encore moins de marcher.

Dans cette même optique, ne lui proposez pas cette table avec de petits éléments détachables qui risquent fort de l’étouffer s’il les avale. En même temps, testez toujours la stabilité du dispositif avant de l’acheter. L’idéal serait même d’en trouver un qui soit équipé de base antidérapante, qui ne glisserait pas à chaque fois que l’enfant s’appuie dessus.

Misez sur un modèle confortable

Mise à part la sécurité, le confort est également primordial lorsqu’il s’agit de table d’activités. Si vous optez pour un modèle avec siège par exemple, privilégiez l’assise gonflable avec accoudoirs et recouverte de tissu épais. Pour que votre enfant ait envie d’y rester, il faut que le tout soit douillet, enveloppant, et doux au contact de son corps.

Sinon, dans le cas où le petit tient déjà debout, veillez à ce que sa table ne soit pas trop haute. Il ne faut en aucun cas qu’il soit obligé de se tenir sur les pointes des pieds pour atteindre certains éléments placés en hauteur.

Préférez la table d’activités évolutive

Pour éviter les achats à répétition, choisissez de suite une table d’activités évolutive qui accompagnera votre enfant sur le long terme. Ce modèle pourra s’utiliser à même le sol, sans les pieds, pour la première année du bébé.

Puis, au fur et à mesure qu’il grandit, vous pourrez retirer le support matelassé et le remplacer par un siège assorti, un peu plus en hauteur. Et lorsque l’enfant sera en mesure de rester debout tout seul, il vous suffira d’enlever la chaise et de disposer le plateau sur les piètements pour en faire un véritable étal d’activités pour grand.

La table d’activités doit permettre à votre enfant de développer son potentiel moteur et intellectuel. Elle ne doit en aucun cas être une source d’insécurité ou de danger pour le petit.

Facebook Comments

Postes connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies